Photothèque des laboratoires de l'IN2P3

Home \ À LA UNE : l'IN2P3 a 50 ans \ Archives photos des laboratoires \ Archives IP2I - 50 ans IN2P3 \

Onde gravitationnelle et coalescence d'étoiles à neutron (IP2I)

GW-DETECTION_IP2I.png Magda ERICSON hier et aujd (IP2I)(2)ThumbnailsIntérieur du cryostat de R&D de l’IP2I, financé par le LabEx LIO, pour le test des détecteursMagda ERICSON hier et aujd (IP2I)(2)ThumbnailsIntérieur du cryostat de R&D de l’IP2I, financé par le LabEx LIO, pour le test des détecteursMagda ERICSON hier et aujd (IP2I)(2)ThumbnailsIntérieur du cryostat de R&D de l’IP2I, financé par le LabEx LIO, pour le test des détecteursMagda ERICSON hier et aujd (IP2I)(2)ThumbnailsIntérieur du cryostat de R&D de l’IP2I, financé par le LabEx LIO, pour le test des détecteurs

© LIGO/T. Pyle | LIGO/VIRGO / Photothèque IN2P3

À gauche : illustration de la fusion de deux trous noirs et les ondes gravitationnelles qui ondulent vers l'extérieur lorsque les trous noirs s'enroulent l'un vers l'autre. À droite : spectrogramme de l'onde gravitationnelle GW170817 combinant les signaux des deux détecteurs américains de la collaboration LIGO/VIRGO. Au fur et à mesure que les étoiles à neutrons se rapprochent l'une de l'autre, en tournant de plus en plus vite, elles produisent des ondes gravitationnelles de fréquence croissante.

Author
LIGO/T. Pyle | LIGO/VIRGO
Dimensions
1900*1280
File
GW-DETECTION_IP2I.png
Filesize
2780 KB
Visits
182
Downloads
2