Photothèque des laboratoires de l'IN2P3

5_b_p_vue_aerienne_igloo_00027.jpg 1958 Accelerateur-retour cantineThumbnails1966 Vue aérienne côté Orsay1958 Accelerateur-retour cantineThumbnails1966 Vue aérienne côté Orsay1958 Accelerateur-retour cantineThumbnails1966 Vue aérienne côté Orsay1958 Accelerateur-retour cantineThumbnails1966 Vue aérienne côté Orsay

En 1955 la construction du Laboratoire de l’accélérateur linéaire (LAL) à Orsay, qui donnera aux scientifiques français leur premier accélérateur d’électrons de grande puissance1. Le campus d’Orsay a été choisi à l’initiative d’Irène et Frédéric Joliot-Curie pour sa proximité avec Paris et sa desserte ferroviaire, afin d’y installer un centre de physique nucléaire. Le LAL démarre en 1961 et connaît différentes extensions, passant ainsi de 1 GeV à 2,3 GeV. Il est destiné à l’étude de la physique du noyau. Les expériences consistent, dans un premier temps, à accélérer des particules et à les projeter sur des cibles, la salle des cibles est un énorme bâtiment baptisé « igloo », toujours visible sur le campus d’Orsay.