Photothèque des laboratoires de l'IN2P3

4_d_p_chambre_Wilson_00164.jpg 4 d p chambre Wilson 00159Thumbnails4 d p chambre Wilson 001634 d p chambre Wilson 00159Thumbnails4 d p chambre Wilson 001634 d p chambre Wilson 00159Thumbnails4 d p chambre Wilson 001634 d p chambre Wilson 00159Thumbnails4 d p chambre Wilson 00163

La chambre de Wilson - 1950

La chambre de Wilson est un détecteur de particules chargées qui permet leur détection au moyen de la visualisation de la trace laissée lors de leur passage dans un gaz sursaturé. Un gaz sursaturé signifie que l'on a un milieu instable, par exemple une vapeur d'eau qui contient plus d'eau sous forme gazeuse que l'on ne peut en avoir à l'équilibre. La conséquence de cet état est que la plus petite perturbation, comme le passage d'un électron, va ioniser le gaz et conduire à la condensation de gouttelettes d'eau le long du trajet de la particule. Cet état sursaturé est obtenu au moyen d'un piston qui permet de faire une dépression brutale dans l'enceinte du détecteur.

La chambre de Wilson ne fonctionne pas de manière continue, on doit respecter le cycle de compression/détente du piston.

Plusieurs variantes de la chambre de Wilson ont été réalisées, cependant la chambre de Wilson originelle est un espace fermé qui se compose d'une plaque de verre en haut pour visualiser les trajectoires et d'un piston mobile qui sert à la détente de la chambre.