Photothèque des laboratoires de l'IN2P3

Home \ Keyword 50ansIN2P3 \

La première image 3D en tomographie protonique d’une cellule humaine isolée. 1998

IN2P3_CENBG_IRIBIO_AcquisitionTomographique_1998©cenbg.png Le LPC Caen, La montée en puissance (1980-2000). Le multidétecteur TONNERRE utilisé pour mesurer les émissions retardées de neutrons émis dans la décroissance de noyaux riches en neutrons. (Collaboration avec IFIN Bucharest).ThumbnailsCPLEAR_DetecteurLe LPC Caen, La montée en puissance (1980-2000). Le multidétecteur TONNERRE utilisé pour mesurer les émissions retardées de neutrons émis dans la décroissance de noyaux riches en neutrons. (Collaboration avec IFIN Bucharest).ThumbnailsCPLEAR_Detecteur

En 1998, pour la première fois au monde, la technique de tomographie protonique a été mise en œuvre au CENBG pour réaliser des images 3D de cellules humaines isolées. Ces cellules, issues de cultures, ont préalablement subi une préparation pour permettre l’analyse sous vide. L’imagerie 3D a été réalisée en balayant, point par point, toute la surface de la cellule à l’aide d’un faisceau de protons de 3,1 MeV, focalisé jusqu’à un diamètre de l’ordre de 1 micromètre. Des méthodes de traitement de données et de reconstruction d’images sont appliquées pour révéler la structure externe et interne des objets analysés, dont la taille peut aller de quelques micromètres à quelques centaines de micromètres, selon l’énergie et la résolution spatiale du faisceau. La composition 3D peut également être révélée, par analyse des éléments chimiques présents.

Author
©cenbg
Dimensions
452*643
File
IN2P3_CENBG_IRIBIO_AcquisitionTomographique_1998©cenbg.png
Filesize
271 KB
Visits
642
Downloads
0