Photothèque des laboratoires de l'IN2P3

Home \ Keyword ondes gravitationnelles \

Opérateur dans la salle de contrôle de Virgo

_IMG3222 1.jpg Vue sur le détecteur VirgoThumbnailsCoucher de soleil à Virgo, vue d'un coté du bâtiment centralVue sur le détecteur VirgoThumbnailsCoucher de soleil à Virgo, vue d'un coté du bâtiment centralVue sur le détecteur VirgoThumbnailsCoucher de soleil à Virgo, vue d'un coté du bâtiment centralVue sur le détecteur VirgoThumbnailsCoucher de soleil à Virgo, vue d'un coté du bâtiment central

Advanced Virgo est un détecteur d’ondes gravitationnelles qui mesure les déformations de l’espace-temps générées par la fusion d'objets très denses dans l'Univers. Au printemps 2024, Virgo a débuté la seconde partie de la quatrième prise de données opérée conjointement avec les détecteurs américains LIGO et l’instrument japonais KAGRA. Cette nouvelle période d’observation durera au moins 9 mois et enregistrera des dizaines de nouveaux signaux provenant de la fusion de trous noirs ainsi que d'étoiles à neutrons. Cette nouvelle astronomie permet de recenser les trous noirs dans l'Univers et comprendre leurs mécanismes de formation. Elle ouvre aussi la voie à de nouvelles mesures de l'expansion de l'Univers et de l'équation d'état de la matière dense, dont les étoiles à neutrons sont constituée.
Virgo est hébergé et opéré par le laboratoire EGO (European Gravitational Observatory), situé prés de Pise en Italie.

Author
Jérôme Degallaix (LMA)
Dimensions
4752*3168
File
_IMG3222 1.jpg
Filesize
2262 KB
Visits
374
Downloads
2